PHOTOGRAPHIE SOUS-MARINE

TUF_48.jpg

L’obtention du ‘Brevet Elémentaire’ de la Fédération Française d’Etudes et Sports sous-marins (FFESSM) remonte à 1974,  à l’époque de ses études universitaires à Paris VI- Pierre et Marie Curie. Longtemps après, dû à ses activités professionnelles, Pierre est formé comme ‘dive master’ à Kota Kinabalu (Borneo) en 1994, puis devient instructeur PADI à Tioman (Malaisie) en 1997.P

Plongeur et photographe sous-marin passioné, Pierre Constant explore les océans du globe depuis 35 ans, et ne s’en lasse pas. Suite à son expérience aux Galapagos, et son organisation de croisières autour de l’archipel, il publie son deuxième ouvrage: “Marine Life of the Galapagos – a diver’s guide to the fishes, whales, dolphins and marine invertebrates” (3ème edition, 2007).

Il se passionera ensuite pour la plongée à Palawan, Philippines (1986-90), où il a l’idée de créer un petit 'resort' sur Apoliv, une île déserte près de Taytay. Il poursuit son rêve dans les îles de l’Amirauté en Papouasie Nouvelle Guinée, où il fera des explorations sous-marines pendant 5 ans. Il en résulte un livre de photos “Manus, Lost world of the Titans” (1998). L’idée folle lui vient d’y ouvrir un centre de plongée, pendant une année (1999-2000). A cette occasion, il devient mordu à la plongée spéleo, après avoir découvert un tunnel dans une falaise de calcaire récifal, au bord d’une lagune marine infestée de crocodiles. Avec sagesse, il décide alors de suivre les cours de formation de plongeur en grotte de la CDAA (Cave Diving Assiciation of Australia), qui ont lieu à Mont Gambier en Australie du Sud (2003 et 2007). Il atteint le niveau “Cave Level”.

Après avoir quitté la Papouasie Nouvelle Guinée, Pierre replante son opération de plongée sur l’île d’Isabela (Galapagos), embarquant ses équipements, blocs, compresseurs, sur des bateaux cargo, de Papouasie en Australie, puis d’Australie en Europe, et de Rotterdam à Guayaquil (Equateur), avant d’arriver à Isabela (Galapagos). Finalement!

Il fait l’acquisition d’un lopin de terre, où il construira une maison, puis les quelques bungalow du “Tres Palmas Eco Lodge” où il reçoit ses clients. Le “Scubadragon Dive Centre” ouvre ses portes en 2004. Pour informations: www.scubadragongalapagos.com et www.tripadvisor.com/Hotel_review-d8004177

De caractère insatiable, Pierre se passionne plus récemment pour des explorations en eau douce dans les grottes et doline du sud de Madagascar (2011-2017), où il a découvert des ossements et machoires d’hippopotame nain – daté par le laboratoire CNRS du Museum d’Histoire Naturelle à 1400 ans- , ainsi que des crânes et squelettes de crocodiles nain à cornes, en extinction depuis fort longtemps.

 En Avril 2017, une formation de plongée ‘TEK’ à Playa del Carmen au Yucatan (Mexique), donne à Pierre son niveau « Full Cave » et « Sidemount » de TDI (Technical Diving International). Cette finalité va lui permettre de pousser plus loin ses explorations de plongée en grotte à Madagascar, voire ailleurs

Pierre Constant reçoit le 2ème prix du magazine Apnea pour un reportage sur les “Bénitiers géants du Pacifique Sud” (Antibes 1995). Puis il est primé en tant que photographe sous-marin au “Festival Mondial de l’Image Sous-Marine”, pour un ‘slide show’ sur Borneo (Antibes 1997). Il sera également 1er Prix dans la catégorie sous-marine à la competition “ANZANG Nature” (Australie) en 2004. Premier Prix “Plongée magazine”, pour un reportage sur la découverte de Tewi Cave (Manus) au “Festival Mondial de l’Image Sous-Marine” (Marseille 2007). Deuxième Prix”Plongée magazine”  l’année suivante pour un reportage sur “Les requins tigres d’Afrique du Sud” (Marseille 2008). ‘Distinction’ pour une photo sur le Dragon de Mer algué avec ses oeufs , South Australia (Salon de la Plongée, Paris, Janvier 2019).

Tel un défi permanent, l’excitation continue, frisant parfois les rives de l’extrême et de la raison… Mais que faire?... c’est assurément le destin d’un explorateur!!

 

DSC02977.jpg
WHA_6.jpg
WHA_6.jpg
DSC02275.jpg
DSC03075_1.jpg
OPS_1_1.jpg