Pierre Constant

Pierre Constant

Introduction

Pierre Constant est né en France, le 3 Décembre 1954. Un astrologue autrichien avait prédit qu’il serait un explorateur. Son attraction pour la nature et la vie sauvage se révéla de bonne heure.

Etudiant à l’Université Pierre et Marie Curie- Paris VI, ainsi qu’à Grenoble, il obtient son DEUG en biologie-géologie (1975), puis fait une maitrise de Géologie (1979). Il suit parallèlement des cours d’ethnologie et anthropologie au ‘Musée de l’Homme’ à Paris.

Les voyages commencent en 1974 à l’âge de 19 ans, où Pierre travaille comme moniteur dans un camp de vacances YMCA pour jeunes, à Medford Lakes (New Jersey, USA), puis il fait le tour des Etats Unis en stop pendant 3 mois, couchant sur le bord des routes ou dans les parcs nationaux. En 1975, il découvre l’Inde; en 1976, il parcourt l’Amérique Latine en stop, de New York à la Terre de Feu et jusqu’au Brésil, pendant 6 mois. En 1977-78, Pierre réalise un voyage par la route jusqu’au Pakistan, où il fera un travail ethnologique sur la tribu des Kafirs Kalash –descendants d’Alexandre le Grand- dans la vallée de Chitral, à la frontière de l’Afghanisthan. Il développera également un passion pour le trekking dans l’Himalaya du Népal, pour les années à suivre.

En 1980, Pierre Constant arrive à un point charnière de sa vie, lorsqu’il trouve un job de guide naturaliste pour une compagnie équatorienne, d’abord dans l’archipel des Galapagos, puis dans l’Oriente, l’Amazonie de l’Equateur. De retour en France, il publie en 1983 son premier livre sur l’histoire naturelle des Galapagos. L’année suivante, il travaille pour Explorator, un Tour Operator, comme chef d’expédition dans le désert du Sahara, puis en Mauritanie et au nord Pakistan. Il sera à l’origine des premiers voyages-croisière en Equateur et aux Galapagos, pour cette compagnie (1984-86).

Suite à son vif succès et à l’enthousiasme de ses clients pour les Galapagos, le temps est venu de changer le cours des choses. En 1986, Pierre décide alors de voler de ses propres ailes et crée “Calao Life Experience”, comme tour operator freelance. Outre le fait de partager son expérience  de spécialiste aux Galapagos, il organise des voyages-croisière à Palawan (Philippines), puis en Papouasie Nouvelle Guinée, Borneo (Malaisie), Namibie, Madagascar, Pakistan, Myanmar, Indonésie, Palau (Micronésie), Australie, Nouvelle Zélande, Cambodge, Sumatra…

Il travaille par ailleurs comme consultant, et organisera des tournages aux Galapagos pour Nicolas Hulot et l’émission de TF1 “Ushuaïa” (1990), puis pour XL Productions (1991) ainsi que pour la Fondation Ushuaïa (1992). Il emmènera également une équipe de tournage de FR3 “Faut pas rêver” en Papouasie Nouvelle Guinée (1994) pour un ‘shoot’ sur les hommes perruque de la vallée de Tari (Southern Highlands) et les rites initiatiques des hommes crocodile dans le moyen Sepik. Il deviendra un spécialiste de Papouasie Nouvelle Guinée pour les 10 années à suivre, et sera même amené à vivre dans l’île de Manus (Iles de l’Amirauté), en Mélanésie, au nord de la mer de Bismarck où il crée un centre de plongée: 'Kisokau Divers'. Il y fera des explorations sous-marines pendant 5 ans. Un autre livre viendra consacrer son expérience au bout du monde.

Tous ces voyages et explorations conduisent naturellement Pierre Constant à écrire, une aptitude précoce que sa grand mère maternelle avait décelée avec ravissement dès l’âge de 12 ans. En tant que photo-journaliste et photographe sous-marin, il a déjà publié 170 reportages, en langue française et étrangère, particulièrement en anglais, dans des magazines internationaux, en Suisse, en Italie, en Angleterre, Espagne, Allemagne, Scandinavie, à Hong Kong, Singapour, en Australie, Papouasie Nouvelle Guinée, île de la Réunion, en Russie...

Comme le dira Kirin, son fils aimé, qui a depuis suivi ses traces: “Tu n’arrêtes jamais…”